Retour vers le Futur : Le jeu Telltale

Nom de Zeus ! Un jeu Retour vers le Futur ! Mais qu’est ce qu’on attends ? En route, Marty !

back_to_the_future-1

Carte d’identité
back_to_the_future-icon

Retour vers le futur : Le jeu

Type : point & click
Éditeur : Telltale Games
Date de Sortie : 2011
PEGI :
Plateformes :

Windows-icon ps3-icon apple_store iconIcon_xbox360

 

Votre réaction en voyant le titre de l’article a peut-être été « Oh non, encore un article sur Retour vers le Futur ! » ou peut-être « Mais qu’est-ce qu’ils ont tous avec Retour vers le Futur cette semaine ?! ». Pour ces derniers, le 21 Octobre 2015 correspond au jour auquel Doc et Marty ont voyagé dans le futur dans le second film. Donc c’est l’occasion de se remémorer les films ou de voir ce qu’ils ont eu de juste. Pour les premiers, ne vous inquiétez pas, on ne va pas parler des films, mais des jeux. Ou plus particulièrement du jeu Telltale.

Telltale Games, c’est ce studio de développement assez jeune (2004), qui se spécialise dans les Point&Click avec une distribution en épisodes, c’est à dire que chaque jeu est coupé en épisodes d’une durée de 2-3h chacun et qui forme éventuellement une saison pour le jeu, chaque sortie étant espacée de quelques mois. Exactement le même principe qu’une série mais en jeux vidéos. Ils sont connus notamment pour avoir travaillé sur des franchises telles que The Walking Dead, Game of Thrones, Borderlands ou bien sûr Retour vers le Futur. Quand à l’aspect Point&Click, ce sont des jeux où on contrôle un personnage qui doit résoudre des énigmes en interagissant avec son environnement. Leur force principale vient de leurs intrigues et du scénario plutôt que de la qualité des énigmes ou la difficulté du jeu.

Marty prêt à infiltrer le bar de Kid Tannen

Marty prêt à infiltrer le bar de Kid Tannen

Donc Retour vers le Futur : Le jeu se déroule six mois après le troisième film. On y incarne Marty, assistant impuissant à la vente des possessions de Doc qui a disparu six mois plus tôt. Mais alors qu’il lutte pour sauver le cahier de Doc des mains de Biff Tannen, une DeLorean apparaît en dehors du labo. A l’intérieur, Einstein, une chaussure à talons et un message de Doc demandant à Marty de voyager dans le temps pour le sauver. Après une première enquête pour apprendre la date exacte à laquelle il faut voyager, nous voilà en 1931 lors de la Prohibition, où Doc est en prison, suspecté d’avoir brulé un bar vendant de l’alcool appartenant à un gangster local, Kid Tannen, futur père de Biff Tannen. Pour le sortir de ce pétrin, Marty doit faire appel à un jeune Emmet Brown, qui n’est pas encore le scientifique « Doc », mais un jeune avocat qui rêve d’échapper au contrôle de son père pour poursuivre ses rêves de sciences. Après moult péripéties, on arrive à sauver Doc et à retourner en 1986, pour s’apercevoir que le futur a changé parce qu’on a oublié un détail.
Ce scénario se répète plusieurs fois dans les épisodes et nous permet de visiter plusieurs époques et futurs alternatifs intéressant, dont en particulier un futur dystopien à la 1984 où Doc joue le rôle de Big Brother et règne d’une main de fer sur Hill Valley. On va aussi rencontrer différentes versions des personnages comme Punk!Jennifer ou Zombie!Biff.

Le bureau de Citizen Brown, le premier citoyen de Hill Valley

Le bureau de Citizen Brown, le premier citoyen de Hill Valley

Le scénario du jeu est proche dans l’esprit de celui des films, que ce soit à travers les actions des personnages ou de l’humour léger qui apparait dans les dialogues et interactions. Et ce n’est pas une surprise, étant donnée que Bob Gale, un des producteurs des films, a participé à l’écriture du scénario. J’ai eu un peu l’impression d’être un agent secret en jouant, car Marty va changer d’identité à la volée, infiltrer un bar illicite pour faire arrêter Kid Tannen, manipuler les gens pour leur soutirer des informations ou encore s’évader d’un « centre de reconditionnement ». Au niveau de la difficulté des énigmes, je ne suis vraiment pas un expert en Point&Click, mais certaines énigmes m’ont paru un peu tordues dans la résolution et pas très évidente à trouver. Heureusement, le jeu dispose d’un très bon système d’aide qui donne des indices de plus en plus gros sur demande, ce qui fait qu’on n’est jamais bloqué, et qu’on peut répartir son temps comme on le souhaite entre scénario et énigmes. Un point supplémentaire en faveur du jeu est que les voix de Doc et Biff sont les voix des acteurs originaux. Mais le doublage est disponible seulement en anglais, bien que les textes disposent d’une version française.

Il faut compter environ 12h pour finir les cinq épisodes du jeu, ce qui n’est pas très long mais reste correct. Malheureusement le jeu offre peu de rejouabilité dû a son faible gameplay. A 23€ sur Steam, cela fait un peu cher à moins d’être un gros fan de la série. Cependant, pour l’occasion, le jeu est en soldes à 6€ jusqu’à Vendredi, et à ce prix là ce serait vraiment dommage de s’en priver.

 

seal-of-quality

 

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *