Hatred, comment relancer le débat sur la violence dans les jeux vidéo.

 

Carte d’identité

Type : Shooter
Developer(s): Destructive Creations
Date de Sortie : Prevu 2015
PEGI : Surement 18+
Plateformes : PC

 

 

Les débats sur la violence dans les jeux vidéo étaient déjà légion sur le net, sans qu’on ait le besoin dans remettre une couche.

Cependant depuis plusieurs semaines un trailer d’un jeu nommé Hatred est sorti de nulle part et a commencé à relancer la polémique.

Hatred est un shooter à vue isométrique développé par le studio polonais Destructive Creations et dont la sortie est prévue pour 2015.

Vous incarnez un psychopathe qui a perdu foi en l’humanité et qui décide du jour au lendemain de buter des gens. Et oui le spitch s’arrête ici. Pas plus d’histoire sur le pourquoi ou le comment le protagoniste en est arrivé là !!! Le but est de tuer le maximum d’êtres humains possible (original ou complètement con ?)…

Il est vrai que ce n’est pas le premier jeu à faire polémique. En effet certain de ses prédécesseur s n’avaient pas été très bien accueillis par les associations de parents comme par exemple les jeux Postal, Carmageddon ou même encore aujourd’hui la série des GTA.

 

Carmageddon

Cependant ces jeux là se démarquent facilement de Hatred, en instaurant par exemple, un côté humoristique qui ne nous laissait jamais nous prendre réellement au sérieux (même en se comportant comme le pire psychopathe du monde ).

Ceux qui critiquent la violence dans certains jeux vidéo ce concentrent principalement sur les possibilités qu’il vous offre (Tuer des innocents, aller voir les prostituées,..) ce qui pour moi est une erreur. Dans GTA vous pouvez faire tout cela, mais la mission principale ne vous incite pas à tuer des gens juste par plaisir.

Ce à quoi il faut faire attention, c’est l’esprit du jeu et les idées qu’il peut transmettre.C’est pourquoi je mets en garde les potentiels futurs acheteurs de Hatred.

Après vous pourrez me dire « ce n’est qu’un trailer, c’est facile de critiquer un jeu avant sa sortie » Et je vous répondrai, vous avez totalement raison et j’espère me tromper. Toutefois certains indices me laissent penser que je suis sur la bonne voie.

Hatred, choque en plus dans le sens ou les victimes qui sont mises en avant sont bizarrement d’origines asiatiques ou black ce qui n’a fait que rajouter une couche à la polémique.

Pour ma part je pense plus que les développeurs on fait exprès de montrer ces images, afin d’alimenter le « bad buzz » et faire connaitre leur jeu.

D’ailleurs ils ne s’en cachent pas, je cite leur déclaration présente sur la page d’accueil de leur site  « Nous tenons à remercier tous nos ennemis et toute la presse en colère pour la grande campagne de marketing qu’ils ont fait pour nous »

 

Team Destructive Creations

Cependant certaines enquêtes montrent que l’orientation idéologique des développeurs de la team Destructive Creations n’est pas tout à fait neutre. En outre, le blog fucknovideogames montre plusieurs liens entre des membres de l’équipe et des groupes. Plus ou moins (Plutôt plus que moins) douteux (Nationaliste, Islamophobie et j’en passe).

Enfin je finirai par cette belle citation des développeurs qui illustre bien mes doutes « Nous voulions créer quelque chose contre les tendances. Quelque chose de différent, quelque chose qui pourrait donner au joueur, un pur plaisir de jeu […] Oui, c’est un jeu où il faut tuer des gens et la seule raison pour l’antagoniste de faire ce genre de choses, est sa haine profonde . Le joueur doit se demander ce qui peut pousser un être humain à être un assassiner de masse » Fin de citation.

 

Mais oui bien sûr !!!!Le seul moyen de se poser ces questions est de se mettre à la place du tueur bien entendu ^^’. C’est bien connu. Quand vous allez voir votre psy car vous êtes fétichiste des culottes sale de votre grand-mère,  ce dernier se met  immédiatement à votre place en reniflant les sous-vêtements de son aïeule afin de comprendre totalement pourquoi vous en êtes arrivé là.

Non mais il faut arrêter… je ne peux pas l’affirmer aujourd’hui, mais ces indices me laissent penser que Hatred sera un mauvais jeu, et là je ne parle que du point de vue du scénario et de cette ambiance malsaine. Il est vrai que l’on peut faire de bon jeu sans un bon scénario mais personnellement entre tuer en masse des innocents ou sauter sur des champignons pour sauver une princesse j’ai fait mon choix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :