Le geek, c’est chic !

tumblr_lnq0sctxgv1qc9ddu

Stupeur sur les internets ! Des études montrent qu’être geek, c’est tendance. Mais comment est-on passé de punching-ball du lycée à sex-symbol ? Pour une tentative de réponse, c’est ici que cela se passe !

 

L’effet Big Bang Theory ?

 

Il y a encore quelques temps, le geek était considéré comme le paria de notre société. Une espèce d’adolescent attardé obnubilé par l’Imaginaire ou/et la technologie. Or, de plus en plus, nous faisons partie intégrante des médias. Les magazines de mode, les revues féminines et même les journaux télévisés y vont de leurs petits papiers par mois pour parler de nous. Pourquoi sommes-nous devenus si populaires en si peu de temps ?

J’y vois deux pistes. La première est purement technique. Dans une ère où tout est devenu électronique, le geek s’élève un peu comme le maitre de ce nouveau monde numérique. Souvent technophile, il manipule avec aisance une technologie que le commun des mortels ne maîtrise pas toujours. On l’appelle donc pour dépanner quand l’ordinateur ne fonctionne plus ou encore qu’on ne sait pas utiliser son smartphone. Dans un monde où la majorité des tâches se font de manière informatique, le geek apparait comme le guide indispensable et devient pour bon nombre de personnes une bouée de sauvetage dans cet océan de nouvelles informations.

tBBT
Nos sauveurs !

La deuxième étant, selon moi, l’arrivée et la popularité de la série The Big Bang Theory qui narre l’histoire de quatre jeunes geeks un brin looser et de leur voisine bimbo. Ce sitcom, commencé en 2007, est un véritable carton (On parle de 18 millions de téléspectateurs rien qu’aux USA pour la dernière saison). Il est clair que de mon point de vue, la série n’évite pas les stéréotypes sur ma caste mais elle a au moins le mérite de faire découvrir des  autres types de personnages. Je prends le cas du personnage de Sheldon Cooper, personnage intelligent, mais bourré de TOC, ne vous rappelle t’il pas le petit mec qui était toujours seul dans la cour de récréation et dont on se moquait car il préférait les comics au foot ? Big Bang Theory a le mérite d’avoir mis en avant une frange de la population qui a été fustigée pendant des années. Le spectateur se prend au jeu et commence à ressentir de l’empathie pour les personnages et à s’intéresser à un univers qui ne semblait pas lui parler au départ.

 

 

Nouvelle cible marketing  ?

 

Saluez vos nouveaux Dieux !
Saluez vos nouveaux Dieux !

Se revendiquer geek est subitement devenu cool… Les filles qui avaient en horreur le petit intello de la classe se mirent à le regarder, le trouver cool et à essayer de devenir comme lui. Et Jack-Kevin, le quarterback de l’équipe de football du lycée, jaloux, commença aussi une métamorphose pour ne pas rester sur le banc. De nombreuses personnes s’autoproclamèrent geek et la machine se mit en marche.

Parce que forcement, les medias se sont bien vite rendu compte de cette nouvelle tendance qui commençait à se dessiner. Les vrais geeks commencaient à s’assumer et s’affirmer tandis que les autres s’ouvraient un peu à ce monde-là. Ce groupe de personnes, dont le nombre s’accroît encore actuellement, constituait donc un nouveau marché à prendre. Et c’est ici que l’escalade commença… Films, goodies, vêtements, jeux, tout y passe. Et plus qu’un effet de mode, cela semble fait pour durer. Il suffit de voir qu’une société comme Disney a payé rubis sur l’ongle pour avoir le Studio Marvel et surtout la licence Star Wars (qui sont, je vous le rappelle, deux des plus grandes licences geeks de l’Histoire). Qu’est ce qui peut pousser la maison aux grandes oreilles de faire ça ? Diversifier son offre et répondre à une demande de plus en forte. Les geeks sont là, nombreux, et ils ont plein de sous, il leur faut donc des solutions pour aller les prendre…

A Hollywood, tout le monde a pris le pli, les licences dites geeks se succèdent avec plus ou moins de réussite (On repensera à ce fantastique Catwoman hem…), et les acteurs se battent pour y prendre part. Honnêtement, qui aurait pu penser un jour qu’une actrice oscarisée comme Meryl Streep accepte un rôle mineur dans un film de super-héros ? Les acteurs se payent des lunettes façon Steve Urkell et se la jouent avec. Il y a cinq ans de cela, vous seriez sortis dans la rue avec des binocles pareils que l’on vous aurait lapidé à coups de cailloux calibre 5. Ils ont ressortis les bretelles, les noeuds pap’ et il est étonnant de voir que l’on ne ressort pas encore les vieux appareils dentaires…

Dans les boutiques de vêtements, c’est le même combat. Entre les collections traditionnelles, on voit fleurir sur les étals, des habits aux couleurs de Batman, de Star Wars, de Dr. Who et j’en passe. Faites-vous à l’idée amis geeks, nous voulions une reconnaissance de la société ? Nous venons d’avoir celle de la consommation.

 

 

En conclusion…

 

Au risque de passer pour un vieux con, je n’adhère absolument pas à ce concept de « Geek is the new cool« . Il suffit de se pencher un peu plus sur ce que les médias nous vendent pour se rendre compte qu’il ne s’agit que d’un stéréotype. Si cette mode donne une visibilité accrue au mouvement geek, on ne peut pas dire que l’image transmise soit positive. Nous passons toujours pour des associaux incapable de parler au beau sexe ou d’avoir des amis. Alors monsieur Hollywood, sachez juste que les geeks n’ont pas tous des t-shirts bariolés d’emblèmes de super-héros. Les geeks n’ont pas tous des lunettes. La grosse partie des geeks travaillent, s’habillent chez C&A, ont une copine/un copain, ont une vie sociale normale et veulent juste la même chose que tout le monde. Juste de la considération et ne plus être considéré comme un cliché.

 

Nicolas

Nico, 27 ans, touche-à-tout professionnel depuis 15 ans. Je n'ai pas vraiment de spécialité, je m'intéresse vraiment à tout. (et peut-être même à ta soeur). Sinon, j'aime les FPS, les (MMO)RPG, les STR, les simulations, bref, tout ! (Sauf Dark Souls, c'est trop dur !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :